Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

La Journée mondiale de lutte contre le cancer est une journée internationale consacrée à la prévention, la détection et le traitement du cancer.

Reconnue comme l’un des soins de support dans le dernier Plan cancer 2014-2019 mis en place par le gouvernement, la sophrologie semble être de plus en plus plébiscitée par les malades et les équipes qui les accompagnent. Les soins de support s’imposent aujourd’hui comme le complément indispensable du traitement médical. Ils complètent le travail des médecins et en aucun cas ne le remplacent.

A chaque étape, la sophrologie va accompagner le patient en lui permettant d’apaiser son corps et son mental en prenant du recul sur la situation dans laquelle il a été projeté.

la sophrologie permet d’accompagner les personnes confrontées au cancer dès l’annonce du diagnostic jusqu’à la fin des traitements.

Cette technique psychocorporelle mise au point par le neuropsychiatre Alfredo Caycedo dans les années 60 repose sur trois axes : des techniques de relaxation dynamique, des exercices de respiration et un travail de visualisation.

Le plus souvent, les personnes découvrent la sophrologie lorsque la maladie est déjà présente depuis plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Pourtant, plus la prise en charge est précoce, meilleurs seront les résultats.

La sophrologie pour :

  • Apaiser, diminuer l’état de stress
  • Devenir acteur de sa santé
  • Accompagner les traitements
  • Diminuer la fatigue
  • Renforcer la combativité
  • Restaurer l’image de soi
  • Gérer la douleur et les effets secondaires
  • Accompagner les aidants

Le but de la sophrologie en cancérologie ne sera jamais de remplacer le traitement médical, mais de l’aider dans ses différentes facettes, de le renforcer et d’accompagner le patient.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *